Navigation: Home » Témoignages » Dimitri: Au pair aux Etats-Unis
Mercredi, 28 Jui 2017

Dimitri: Au pair aux Etats-Unis

Peux-tu te présenter en quelques mots?

Bonjour chers lecteurs! Je m’appelle Dimitri et je suis au pair... sous le soleil californien. J’ai 25 ans et je suis originaire de Hasselt. Après ma formation d’enseignant et l’obtention de mon postgraduat, je voulais vraiment réaliser l’un de mes rêves. Après réfléxion, j’ai décidé de devenir au pair. J’ai envoyé plusieurs sollicitations et aujourd’hui, cela fait deux ans que je suis au pair.

 

Pourquoi as-tu décidé de participer au programme au pair en Amérique avec Jobstop?

J’ai toujours rêvé de partir à l’étranger. A la fin de mes études, et après m’être blessé au foot, plus rien ne m’empêchait de me lancer dans cette aventure. Je me suis alors renseigné sur les différentes possibilités et organisations, et j’ai finalement décidé de devenir au pair.
Je suis enseignant, j’aime donc travailler avec les enfants. Je me construis une expérience à l’étranger et j’ai assez de temps pour faire du sport tous les jours.
Je suis tombé sur Jobstop. Je les ai d’abord rencontrés pour un entretien en profondeur et j’ai très vite démarré la procédure. Je n’ai pas eu un seul regret d’avoir choisi jobstop pour me lancer dans cette aventure. Ils nous offrent un vrai soutien et beaucoup de gentillesse. On peut tout leur demander et ils sont toujours prêts à t’aider, même si on pose plusieurs fois la même question. C’est une super organisation!! (Une interview peut parfois être comparée à une publicité, mais ici il s’agit sincèrement d’une très bonne organisation!)

 

Avais-tu déjà suivi un programme au pair auparavant?
Non, c’est la première fois et je n’en avais jamais entendu parler.

 

Comment s’est passée ta période d’adaptation en Amérique?
Sincèrement, je dois avouer que j’ai eu quelques soucis d’adaptation. J’ai découvert un autre monde, une culture tout à fait différente et une nouvelle religion, car mes parents d’accueil sont de religion juive. Ce sont aussi des gens qui évoluent dans le monde des affaires: leurs valeurs et leurs normes sont très différents.

 

Qu’apprécies-tu le plus dans ta nouvelle vie en Amérique?
LE SOLEIL! Je vis en Californie et ici le soleil brille à chaque seconde. Je nage tous les jours en piscine extérieure... du pur bonheur!
Les Américains sont des gens très chaleureux qui prennent tout le monde dans leurs bras. Dès qu’ils commencent à parler, impossible de les arrêter. C’est très sympa... sauf quand on est pressés.
La vie d’un au pair est agréable car on ne doit pas se soucier des repas, des comptes, … On vit au sein d’une nouvelle famille. C’est une expérience très spéciale et on passe beaucoup de temps avec les parents mais surtout avec les enfants.
On découvre aussi différentes nouvelles cultures, celles de la population locale mais aussi des autres au pairs

 

Qu’apprécies-tu le moins dans ta nouvelle vie en Amérique?
Ce qui me manque le plus, c’est ma famille et surtout mes amis. Il y a très peu de jeunes là où je vis. La vie sociale est donc très limitée. Les autres au pairs sont principalement des filles. Les vrais amis, ceux avec lesquels tu peux faire le fou et éclater de rire, me manquent.
En plus, le foot me manque énormément. Je suis un grand fan de foot mais ce sport n’est pas très populaire ici. Pas possible de supporter une équipe!

 

Selon toi, quelles sont les grandes différences entre la vie de famille en Amérique et en Belgique?
La base est la même: les parents partent travailler et les enfants vont à l’école et font ensuite toute une série d’activités. La pression est très supportable.
Nous les Belges, on sait comment s’amuser et on s’amuse quel que soit notre âge. Ici, à part les étudiants universitaires tout le monde est beaucoup plus sérieux.

 

L’accompagnement par Jobstop et par l’organisation partenaire locale au cours de ton programme au pair était-il suffisant?
Absolument! Dès le départ ils m’ont très bien accompagné et c’est encore toujours le cas. Rien n’est de trop pour eux et ils sont toujours prêts à vous aider! Il est bon de savoir que vous pouvez compter sur quelqu’un.

 

As-tu eu l’occasion de voyager pendant ton séjour en Amérique?
J’ai été à New York, San Francisco, Miami, Santa Cruz, mais aussi au Lake Tahoe et dans le Massachusetts et le Montana. Je voudrais encore aller à Las vegas et à Hawaii. J’ai aussi pu assister à quelques événements sportifs comme le MLS, NHL, NBA et NFL. Il y a pas mal de choses et de voyages à faire. On doit juste trouver le moment.

 

Cette expérience a-t-elle contribué à ton développement personnel?
Là je crie un grand OUI. Tu quittes ton petit nid douillet et tu dois te débrouiller. Tu t’en vas vivre en Amérique... ce n’est pas la porte à côté. Pas question d’aller rendre une petite visite à ta famille et à tes amis. J’ai pris pas mal en maturité sur plusieurs points, et c’était nécessaire. Mon expérience de la vie est enrichie, j’ai des points de vue plus larges et j’arrive à mieux relativiser.

 

Raconte-nous une chouette anecdote sur ton séjour en Amérique.
L’école avait organisé une cérémonie. Tout le monde était là: les élèves, les parents, les enseignants, la direction, le personnel, … la salle était comble. La petite fille de 7 ans dont je m’occupe a dû aller sur scène pour répondre à une question: elle devait nommer ses 3 plus grands héros. En troisième place venait “Bloom” (un personnage de “Winx club”, un dessin animé), à la deuxième place, elle a nommé ses parents, et la première place était occupé par ... son au-pair, donc moi! Ensuite elle a quitté la scène pour venir me donner un câlin devant tout le monde.

 

Quel conseil donnerais-tu aux futurs participants?
Allez voir Jobstop! Et si ce projet vous intéresse, n’hésitez plus et passez à l’ACTION!! It’s a once in a lifetime experience!


 


PROJET SLIDER

  • VOLONTARIAT
  • JOBS & VOYAGER
  • AU PAIR
  • COURS DE LANGUES
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
Prev Next